Comment la qualité de vie s’améliore après la gastrectomie en manchon et la plicature gastrique endoscopique primaire ?

Martin Guérida

shéma du corp humain pour Wolf source

Comment la qualité de vie évolue-t-elle après une sleeve gastrectomie et une chirurgie primaire de plicature gastrique endoscopique, et dans quelle mesure les patients suivent-ils les recommandations diététiques et comportementales ?

Sleeve Gastrectomie : indications et avantages

La gastrectomie en manchon est une procédure chirurgicale restrictive réalisée par laparoscopie. Elle consiste en une résection gastrique verticale, suivie d’une tubulisation de l’estomac. Il s’agit donc d’une opération irréversible qui permet d’obtenir une satiété précoce sans malabsorption intestinale.

Indications

L’opération est accessible à tous les patients âgés de 18 à 65 ans présentant une obésité du troisième degré, c’est-à-dire un indice de masse corporelle supérieur à 40 kg/m2, ou aux patients ayant un indice de masse corporelle de 35 kg/m2 mais souffrant d’une ou plusieurs maladies liées au surpoids, telles que le diabète, l’hypertension, la dyslipidémie et le syndrome d’apnée du sommeil.

Avantages et complications

Il s’agit d’une procédure rapide et efficace du point de vue de la perte de poids, grâce à l’élimination de la partie de l’estomac capable de produire une hormone appelée ghréline, qui est responsable de l’apparition de la sensation d’appétit.

Chez certains patients, elle peut entraîner certaines complications telles que : reflux gastro-oesophagien, vomissements, constipation, carences en vitamines et minéraux.

Vérifications

Les visites de contrôle sont essentielles tant dans la période préopératoire que postopératoire. Avant l’intervention, ils servent à préparer le patient, tandis que les contrôles postopératoires permettent d’optimiser la perte de poids et de prévenir ou de traiter certaines complications.

Une étude a comparé la qualité de vie de 50 patients avant de subir une intervention chirurgicale et plusieurs mois après les deux interventions de chirurgie bariatrique. En parallèle, le niveau d’adhésion aux indications diététiques et comportementales avant l’intervention et pendant le suivi a été observé.

A voir aussi :   Quelles sont les tendances actuelles en matière d'augmentation mammaire ?

La qualité de vie s’améliore

La qualité de vie des patients s’est améliorée de manière significative après le recours aux interventions de chirurgie bariatrique en raison de la perte de poids, qui a atteint 25 % pendant les 6 mois après l’intervention, mais aussi grâce à la mise en œuvre cohérente des directives diététiques et comportementales.

Augmentation de l’adhésion aux indications diététiques et comportementales

Les instructions diététiques sur les repas quotidiens et les instructions comportementales sur les modes de consommation respectifs après la sleeve enseignées par la diététicienne ont été apprises et mises en pratique de manière de plus en plus précise par les patients.

Cela a en fait permis aux patients de :

  • perdre du poids correctement
  • éliminer les épisodes de suralimentation ou de voracité pendant les repas,
  • éviter de recourir au grignotage pendant la journée,
  • atténuer les envies compulsives d’aliments interdits.

Le rôle du diététicien dans la prise en charge des patients

Dans le suivi à long terme, la diététicienne était chargée d’améliorer le niveau d’éducation diététique et comportementale des patients, en enseignant des règles diététiques et comportementales pour une gestion autonome des aliments. Tout cela visait à maintenir la perte de poids et à éviter les comportements alimentaires incorrects, ce qui se traduisait par une meilleure qualité de vie pour les patients d’un point de vue physique et psychosocial.

Votez pour cet article
Photo of author
A propos de l'auteur : Martin Guérida

Laisser un commentaire